Théâtre des Capucins

L'incroyable voyage

Gilles Granouillet

Mardi 21 octobre 2008 à 20h
Samedi 25 octobre 2008 à 20h
Mercredi 29 octobre 2008 à 20h
Jeudi 30 octobre 2008 à 18h30
Vendredi 14 novembre 2008 à 20h
Samedi 15 novembre 2008 à 20h
Adultes 20 €, Jeunes 8 €

À quel incroyable voyage Marion Poppenborg nous conviera-t-elle pour cette première création francophone de la saison ? Après Das Versprechen de Friedrich Dürrenmatt, Der Bus de Lukas Bärfuss, Marion Poppenborg saura encore une fois nous étonner par sa sensibilité à mettre en scène et diriger des comédiens. Quelle couleur donnera-t-elle à la fable orientale inspirée à Gilles Granouillet au cours d'un séjour en Turquie ? Marion Poppenborg explorera l'univers si particulier de cette comédie, livrée comme une recette rocambolesque à la saveur « air du temps », dans une Byzance décrépie. Plongeon assuré au coeur d'Istanbul la Magnifique, dans un univers où argent, pouvoir et manipulation des opinions sont à l'ordre du jour.

FR
Dux ne voyage jamais. Businessman, il gère, de Paris, les restructurations qui font sa fortune à travers le monde. Tilbe Ecer, une jeune conseillère en affaires internationales, propose à Dux, une juteuse opération : racheter le pont de Galata. Pourquoi faire acheter ce pont à ce richissime homme d'affaires ? Tout semble en bonne voie jusqu'à ce que la belle Ecer apprenne que le projet est fortement compromis ; des concurrents allemands auraient versé des pots-de-vin à la commission d'attribution afin d'acheminer le pont flottant vers Hambourg. Loi du marché, marché des lois ? Il y a urgence, Ecer supplie Dux de la rejoindre à Istanbul. Stratégie de dernière minute ? Il semblerait... Le vieux pont appartient au patrimoine turc, il faut le crier à la face du monde.
Né en 1963, Gilles Granouillet est auteur associé à la Comédie de Saint-Étienne, depuis 1999, il est aussi metteur en scène et explorateur des écritures théâtrales contemporaines. Pour L'incroyable voyage écrit en 2000, Gilles Granouillet avoue avoir pensé « au voyage, à la Jules Verne ».

» Un adepte farouche du libéralisme se trouve pris dans un étrange imbroglio. On pourrait y voir une métaphore des relations Nord-Sud. G. Granouillet

Mise en scène Marion Poppenborg Décor Christoph Rasche Costumes Ulli Kremer Avec e.a. Joël Delsaut, Frédéric Frenay, Denis Jousselin, Colette Kieffer La pièce est publiée chez Actes Sud-Papiers Production Théâtre des Capucins