Grand Théâtre - Arrière-scène

Passion

Pascal Dusapin

Opéra - Livret du compositeur (avec la collaboration de Rita de Letteriis)

[fr] Un opéra de Pascal Dusapin est toujours un événement. Non seulement parce qu'il est l'un des compositeurs contemporains les plus écoutés et les plus attendus de sa génération, mais aussi parce que chacun de ses  opéras diffère du précédent, explore de nouvelles voies, sans jamais s'installer dans les règles d'un genre. Un genre qui, visiblement pour lui, reste chaque fois à redéfinir. Après Medea sur un texte de Heiner Müller et dans une chorégraphie de Sasha Waltz en 2006-2007, Pascal Dusapin nous revient avec son sixième opéra intitulé Passion.
Dans son nouvel ouvrage lyrique, le compositeur relit à sa manière Monteverdi auquel il voue un « amour immodéré ». En annotant, compulsant et compilant les types passionnels des quatre opéras de Monteverdi (L'Orfeo, L'Incoronazione di Poppea, Il Ritorno d'Ulisse in patria et Combattimento di Tancredi e Clorinda), il en restitue toute la contemporanéité et dessine une trame dont les personnages sont « Il » et « Elle », c'est-à-dire nous tous. Comme chez Monteverdi, texte et musique ne se compensent plus, mais vont dans le même sens, devenant indissociables.

» Pascal Dusapin est un maître dans l'art de créer des matières et des formes instrumentales qui n'appartiennent qu'à lui, de conduire un discours sonore presque intelligible tant il est subtilement structuré, de séduire par des audaces mesurées qui n'effacent jamais sa prodigieuse mémoire de la musique. Télérama

» La soprano canadienne Barbara Hannigan tutoie par sa blondeur gracieuse et son timbre rayonnant ce soleil si présent dans le concept visuel de Frigeni. Le baryton autrichien Georg Nigl a la belle humeur mélancolique du chanteur de lied et une voix extensible jusqu'au falsetto le plus subtil. Les Echos

Samedi 23 janvier 2010 à 20h00
Dimanche 24 janvier 2010 à 17h00
Durée 1h30 (pas d'entracte)
Adultes 20 € / Jeunes 8 €
En italien, avec surtitrage en français et allemand

Direction musicale Franck Ollu - Mise en scène et scénographie Giuseppe Frigeni - Costumes Amélie Hillmann-Haas - Lumières Dominique Bruguière - Dispositif électroacoustique Thierry Coduys
Orchestre Orchestre Philharmonique du Luxembourg
Lei Barbara Hannigan - Lui Richard Rittelmann - Gli altri Ensemble Musicatreize (direction Roland Hayrabedian)
Commande du 60e Festival d'Aix-en-Provence - Création mondiale le 29 juin 2008 - Coproduction Opéra de Rouen - Haute Normandie, Grand Théâtre de Luxembourg - Représentations à Luxembourg en collaboration avec l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg

[de] Mehr Elegie als Oper ist Pascal Dusapins Passion für zwei Sänger, Vokalsextett und Kammerorchester. Grundlage sind Monteverdis Opern L'Orfeo, L'Incoronazione di Poppea, Il Ritorno d'Ulisse in patria und Combattimento di Tancredi e Clorinda, deren expressive Vokalsprache er ins 21. Jahrhundert hineinführt - mit Schreien, Flüstern, rhythmisiertem Sprechen, Melodiefetzen, gelegentlichen Cembalo-Akkorden und gedehnten Streicherclustern. Dusapin untersucht zwischenmenschliche Leidenschaften, präsentiert unterschiedliche Seelen-, Gemüts- und Körperzustände wie Freude und Schmerz, Liebe und Zorn, exemplarisch vorgeführt von einer Frau und einem Mann.

» Immer wieder dreht Dusapin die expressive Vokalsprache Monteverdis nur um ein Quäntchen weiter - und ist sofort im 21. Jahrhundert. Süddeutsche Zeitung

[en] The third opera by French composer Pascal Dusapin takes its inspiration from Monteverdi's operas L'Orfeo, L'Incoronazione di Poppea, Il Ritorno d'Ulisse in patria and Combattimento di Tancredi e Clorinda. Although the two main characters are simply called She and He, they are consumed by their desire for one another as they begin their journey from the underworld together. But She refuses to complete the ascent, all too certain how it all will end… Dusapin transports Monteverdi's expressive language into the 21st century. Using the full spectrum of the human voice - long harmonic lines, rhythmic elements, whispers and screams - he manages to explore interpersonal passions and a large variety of emotional, physical and mental states.




Avis spectateurs | Zuschauer-Meinungen
Pas encore de contributions | Noch keine Beiträge Écrire un commentaire | Kommentar schreiben