GRAND THÉÂTRE | GRANDE SALLE

#10 LE CIRQUE INVISIBLE

UN SPECTACLE DE ET AVEC VICTORIA CHAPLIN & JEAN-BAPTISTE THIÉRRÉE

[FR] Le Cirque invisible, c'est du cirque évidemment, avec tout ce que cela comporte de jongleries, de tours de magie, d'acrobaties en tous genres, de numéros de dressage, de contorsionnisme, de bicycles et monocycles, de musique. Mais, première surprise, ils ne sont que deux sur le plateau alors qu'on les croirait cent ! C'est que Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thiérrée, véritable couple-orchestre, prodigieux duo, se multiplient à l'infini !

Ce cirque est « invisible » parce que, contrairement au cirque traditionnel, la performance, qui est bien réelle, n'y est pas une fin en soi: elle n'est jamais qu'un moyen d'offrir au spectateur l'accès à un autre monde, merveilleusement féerique, d'humour, de rêve et de poésie.

Victoria Chaplin va faire surgir sur le plateau une étrange ménagerie, un bestiaire fantastique. Il lui « suffira » pour cela de « retoucher » lentement, irrésistiblement ses vêtements - dont elle est la couturière inspirée -, et la marquise en robe à panier deviendra cheval. Ou encore de s'entourer d'ombrelles qui s'ouvrent et se ferment pour que de femme attentive à se protéger prudemment des rayons du soleil, elle se métamorphose en étrange insecte amoureux. La voilà encore xylophone vivant, assemblage corporel de verres et de casseroles. Elle, toujours légère, toujours aérienne.

Jean-Baptiste Thiérrée, lui, est l'homme des clins d'oeil, disparaissant aussi vite qu'il est apparu, laissant le spectateur à sa surprise souriante. Il est un magicien « décalé » dont la ringardise apparente des tours dissimule leur complexité ; il est un jongleur à la maladresse acrobatique ; un voyageur aux valises-bandes dessinées. Et chacune de ses interventions crée un suspense quant à l'originalité de sa « chute ».

Et la poésie de l'une, et la naïveté de l'autre, et l'incroyable perfection de leurs numéros composent un spectacle à la réjouissante fluidité. Les tout-petits, les adolescents critiques, leurs parents et leurs grands-parents se réuniront dans un même regard émerveillé.

» Le spectacle évolue toujours. Il y a des tiroirs qu'on enlève ou que l'on rajoute selon les pays, selon les humeurs...
C'est un travail qui se rapporte à l'alchimie : la recherche de la pierre philosophale. Mais une recherche qui ne se prend pas au sérieux : on ne perd pas de vue que c'est avant tout un divertissement.
Nous avons tenté parfois de reprendre pied en France... mais Paris s'est toujours refusé, alors que les capitales du monde entier s'offraient à nous. Ce paradoxe, après tout, nous fait sourire, Victoria et moi...
Bah, ce long exil, pour un cirque invisible, n'est que justice après tout !
En trente ans, nous n'avons produit que trois spectacles : celui du Cirque Bonjour, Le Cirque imaginaire pendant quinze ans et Le Cirque invisible depuis 1990.
En fait, j'aurais aimé n'en faire qu'un seul, et le peaufiner sans cesse...
Jean-Baptiste Thiérrée
dans Les Carnets du Rond-Point, n° 11 & 12

» Elle, fille de Charlot, lui, fils de Mai 68, génies des métamorphoses, ne cessent de réinventer un cirque fraternel. [...] Ils sont deux, toujours deux, rien qu'eux deux, deux anomalies dans le paysage, deux écorchés, deux rebelles, deux contraires, deux forains, deux anars, deux paranos, deux orgueilleux, deux poètes, deux génies de la piste, isolés du reste du monde, s'en plaignant mais le revendiquant tout autant... [...] Et c'est ainsi que, juchés sur ce petit nuage de fortune, Jean-Baptiste Thiérrée et Victoria Chaplin inventent, soir après soir, sans autre autorisation ni légitimité que la leur, une histoire héroïque et secrète, féerique et gracieuse, celle d'un cirque libertaire et fraternel.
Daniel Conrod, Télérama

» Tous deux illuminent le plateau d'invention, de générosité, tous deux ont la noblesse des grands du cirque qui ne font jamais sentir le travail, la discipline rigoureuse qu'appellent tant d'éblouissants moments.
Armelle Héliot, Le Figaro

CONCEPTION ET MISE EN SCÈNE
Victoria Chaplin & Jean-Baptiste Thiérrée
 

LUMIÈRES Nasser Hammadi
SON Christian Leemans
HABILLEUSES Judith Coloni Seither, Roxane Grallien
ACCESSOIRES ET MACHINERIE Georges Garcia

PRODUCTION Karavane - Jean-René Pouilly

Mercredi 8 DÉCEMBRE 2010 à 20h00 (tickets)
Jeudi 9 DÉCEMBRE 2010 à 20h00 (tickets)
Vendredi 10 DÉCEMBRE 2010 à 20h00 (tickets)
Samedi 11 DÉCEMBRE 2010 à 20h00 (tickets)
Dimanche 12 DÉCEMBRE 2010 à 17h00 (tickets)
Kulturpass, bienvenue!

DURÉE 1h45 & entracte

Adultes 25 € 20 € 15 € / Jeunes 8 €

[DE] Zirkus. Wie vor Jahrhunderten immer noch fesselnd und erstaunlich. Die Akrobaten, die wilden Tiere, die Clowns. Gauklereien, Zaubertricks, Musik. Der unsichtbare Zirkus setzt noch eines drauf: denn wo der Zuschauer glaubt eine Manege voller Akteure zu sehen, da sind in Wirklichkeit nur zwei Personen: Victoria Chaplin und Jean-Baptiste Thierrée. Unglaublich!

Dieser Zirkus trägt den Namen unsichtbar zu Recht. Denn er begnügt sich nicht mit der realen Vorführung. Dieses traditionelle Element ist für ihn nicht mehr als ein Mittel, den Zuschauer in die verborgene Welt der Märchen, Träume und der Poesie zu entführen.

Victoria Chaplin lässt exotische Tiere und exzentrische Personen aufmarschieren. Ein minimaler Wandel ihres Kostüms, und aus der steifen Marquise im Reifrock wird ein wildes, wieherndes Pferd. Aus der feinen Dame mit des vielen Sonnenschirmen macht sie im Handumdrehen ein Insekt im Liebeswahn. Und dann noch dieses Xylophon aus Töpfen, Gläsern und Geräten! Und dabei immer diese Leichtigkeit!

Wie anders Jean-Baptiste Thierrée. Er ist der Mann des Augenzwinkerns. Im Nu ist er zur Stelle, im Nu ist er verschwunden. Da kann man nur staunen und: lachen. Denn dieser seltsame Zauberer ist ein Akrobat von geradezu genialer Ungeschicklichkeit. Seine Pannen werden im Laufe des Abends immer origineller und unausweichlicher.

Poesie auf der einen, Naivität auf der anderen Seite. Eine perfekte Kombination, die Kindern, Jugendlichen, Erwachsenen und auch der älteren Generation nicht nur Momente höchsten Erstaunens beschert, sondern auch die Lachmuskeln reichlich beansprucht.

[EN] Victoria Chaplin and Jean-Baptiste Thierrée have inspired generations with their magical performances and infectious sense of fun. They have also inspired other troupes such as the Cirque du Soleil. Yet where the latter's shows are big production spectacle, Cirque Invisible focuses on the poetically surreal and wonderfully naïve. Chaplin and Thierrée are the only performers on stage, yet they captivate audiences of all ages, from jaded critics to children experiencing their first taste of theatre.



Avis spectateurs | Zuschauer-Meinungen
Pas encore de contributions | Noch keine Beiträge Écrire un commentaire | Kommentar schreiben