Les Théâtres de la Ville de Luxembourg

#52 FRANUI / ANDRÉ WILMS

Mahler / Walser

Soirée de chansons avec souvenirs de l'éternité
Gustav Mahler - "Lieder" / Robert Walser - "Petits textes poétiques"
En français

[FR] Les 27 et 28 novembre 2009, au Grand Théâtre, la jeune troupe berlinoise Nico and The Navigators présentait Anaesthesia, une fantaisie baroque imaginée à l'occasion du 250e anniversaire de la mort de Georg Friedrich Haendel. La Musicbanda Franui y enchaînait en quatre-vingt-dix minutes une suite de trente-deux airs, célèbres ou méconnus, cueillis en parcourant l'oeuvre de Haendel.

Cet ensemble instrumental - une douzaine de musiciens formés depuis l'enfance à la pratique orchestrale dans leur village du Tyrol oriental - tiennent leur charme et leur renommée à leur manière insolente de subvertir la rigueur classique par le panache des cuivres de fanfare, la couleur du traditionnel hackbrett autrichien - un cymbalum en guise de clavecin! Ainsi qu'à leur façon réjouissante de converser avec la soprane, le contreténor et le baryton.

En réalité, Haendel n'est pas un galop d'essai pour Franui. Les interprétations audacieuses et impertinentes de Schubert, Brahms, Mahler et Schumann imaginées par la joyeuse bande autrichienne et emmenée par le chef Andreas Schett sont déjà bien connues en Allemagne et en Autriche.

C'est pourquoi, les Théâtres de la Ville et les Nuits de Fourvière ont proposé à l'ensemble autrichien de présenter deux soirées de concert. Après une conversation avec Andreas Schett, l'acteur français André Wilms s'impose pour la Soirée Mahler/Walser tandis que l'acteur allemand Sven-Eric Bechtolf pour la Soirée Brahms/Horváth. Ils se mêleront aux musiciens pour interpréter entre les lieder des fragments de texte de Walser respectivement de Horváth.

Deux soirées en perspective avec la Musicbanda Franui. La première intégrera 36 heures, une nouvelle d'Odön von Horváth au répertoire de Johannes Brahms avec Sven-Eric Bechtolf. La seconde unira Gustav Mahler et le poète dramatique Robert Walser avec André Wilms, à partir d'une série de micros nouvelles piochées dans l'œuvre de Walser.

En tant que comédien, André Wilms a travaillé sous la direction de Klaus Michael Grüber, André Engel, Deborah Warner et Michel Deutsch, Heiner Goebbels (Max Black en 1998, Eraritjaritjaka en 2004), entre autres.

Au cinéma, il a joué dans des films d'Aki Kaurismäki (La Vie de bohème, prix «Félix» 1993), Étienne Chatiliez (La vie est un long fleuve tranquille, Tatie Danielle, Tanguy, La confiance règne) et de Claude Chabrol (L'Enfer), entre autres. Sans oublier son rôle de Marcel Marx dans Le Havre de Aki Kaurismäki, film qui a obtenu au Festival de Cannes 2011 le Prix FIPRESCI de la critique internationale et la Mention Spéciale du Jury Œcuménique, ainsi que le Prix Louis Delluc.

Dès la fin des années quatre-vingt, André Wilms s'est mis à signer ses propres mises en scène au théâtre et à l'opéra.

» Un jeu sans fioritures, une force minérale associée à une forme d'humilité. Télérama à propos d'André Wilms

» L'intelligence et l'art d'André Wilms éclairent l'ensemble. Le Figaro à propos de Max Black

Composition & adaptation musicale
Markus Kraler & andreas schett

Avec les musiciens de la Musicbanda Franui
Johannes Eder (clarinette, clarinette basse), Andreas Fuetsch (tuba), Romed Hopfgartner (saxophone soprano et alto, clarinette et clarinette basse), Markus Kraler (contrebasse, accordéon), Angelika Rainer (harpe, cithare, chant), Bettina Rainer (hackbrett, guitare, chant), Cornelia Rainer (bandonéon, chant), Markus Rainer (trompette, cornet, chant), Sylvia Rainer (chant), Andreas Schett (trompette, cornet, chant), Martin Senfter (trombone à pistons, chant), Nikolai Tunkowitsch (violon)

Récitant André Wilms

Production Les Nuits de Fourvière 2012
Avec le soutien du Forum Culturel Autrichien
En coproduction avec Les Théâtres de la Ville de Luxembourg

 Mardi 5 FÉVRIER 2013 à 20h00 (tickets)

DURÉE environ 1h30 (pas d'entracte)

Adultes 20 € / Jeunes 8 € 

Lieu: Théâtre des Capucins

 [TICKETS]2013-02-05 20:00:00 13216