#24 JEAN-GUILLAUME WEIS

FrauenTanz
Avec 10 danseuses

[FR] On me disait que la danse était un univers de femmes. Et pourtant, ce métier rude et exigeant semblait plutôt fait pour des hommes forts, solides et coriaces. Dans MännerTanz, représenté au Grand Théâtre l'autre saison, m'opposant aux a priori, j'ai raconté la part essentielle des hommes dans la danse.

En fait, hommes et femmes tiennent une place également primordiale dans la danse, indispensables les uns aux autres, dans leurs similitudes et leurs différences. Mais avant d'entreprendre de nouveaux projets où tous deux se retrouveront, j'ose aujourd'hui FrauenTanz.

Les femmes. Elles ont été présentes tout au long de ma vie et de ma carrière. J'ai grandi à leur côté, je les ai accompagnées au fil des ans. J'éprouve aujourd'hui une envie inaltérée de les connaître mieux et de les montrer telles qu'elles sont. Une recherche-défi, qui promet d'être intense.

FrauenTanz, qui aura la forme du Tanztheater, est le regard que portent sur elles-mêmes ces danseuses placées sous l'oeil attentif, surpris et subversif d'un homme.

Alors que MännerTanz racontait le parcours et la raison des choix de vie des hommes, avec Frauen-Tanz, je souhaite montrer la motivation, l'urgence, la nécessité qu'elles ont de danser leur vie de Femme.
Jean-Guillaume Weis

» Le véritable défi dans son projet était d’éviter de tomber dans les stéréotypes qui collent aux femmes, a fortiori lorsqu’il s’agit de danseuses. Un écueil que [Jean-Guillaume Weis] parvient à surmonter par le biais de l’humour dont il pimente la pièce. [...] Il faut noter aussi le soin avec lequel sont réalisés la création lumière [Max Kohl] aussi bien que les costumes [Trixi Weis] [...]. Luxemburger Wort

» À croire que Jean-Guillaume Weis aime toutes [les femmes]. Et pour le prouver, il les gâte. Il leur offre une belle écriture faite de tableaux, demi-rondes, balancés, portés, jetés, etc , sur une compilation de belles musiques, dans de beaux atours (sélectionnés par Trixi Weis) et dans le plus prestigieux théâtre luxembourgeois. Le Jeudi

» Danses à quatre, soli, duos. Lors des soli, ils s'adonnent à leur style, leurs spécificités. À deux ou quatre, ils parviennent sans mal aucun à gommer leurs individualités. Pas d'esbroufe ni de compétition d'ego. [...] Du rire, du plaisir, de la sincérité. De belles tranches de vie. Le Jeudi à propos de MännerTanz

» Jean-Guillaume Weis orchestre un MännerTanz réjouissant. Luxemburger Wort

[DE] Der Luxemburger Choreograph Jean-Guillaume Weis hat sich bereits mit vielen Projekten in der Großregion profiliert. Eine seiner herausragenden Produktionen der letzten Jahre war MännerTanz, die Auseinandersetzung mit der männlichen Rolle im Tanztheater. Nun geht er nach eigener Aussage "das Wagnis ein", sich mit FrauenTanz zu beschäftigen. Der Blick eines Mannes auf die Motivation, die Intensität und die Notwendigkeit, mit der Frauen ihr Leben tanzen.

[DIS]

Chorégraphie Jean-Guillaume Weis
Assistant au chorégraphe Thierry Mousset
Scénographie & costumes Trixi Weis
Création lumière Max Kohl

Distribution Simone Mousset, Annick Schadeck, Rhiannon Morgan, Maria Cipriano, Gloria Dorliguzzo, Francesca Ruggerini, Giulia Consoli, Cornelia Hanselmann, Angeline Olympieff, Anna Chirescu

Production Dance Theatre Luxembourg Asbl
Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Théâtre d'Esch, Centre de création chorégraphique luxembourgeois Trois CL

Création en juin 2014 à Luxembourg

Avec le soutien du Fond culturel national, de la Fondation indépendance & de la Danzschoul Wellenstein

 

 Mercredi 4 JUIN 2014 à 20h00 (tickets)
Samedi 7 JUIN 2014 à 20h00 (tickets)

DURÉE environ 1h10 (pas d'entracte)

Adultes 20€ / Jeunes 8€

Lieu: Grand Théâtre / Studio

GOUV_MC

Logo 3CL

 

BGL BNP Paribas

[TICKETS]2014-06-04 20:00:00 15609+2014-06-07 20:00:00 15608