#51 COMMENT VOUS RACONTEZ LA PARTIE

De Yasmina Reza
Texte & Mise en scène Yasmina Reza
En français

[FR] Écrivain et auteur de théâtre, Yasmina Reza a connu en trente ans de carrière tous les succès possibles. Ses pièces sont jouées à travers le monde et ont remporté les prix les plus prestigieux. Parmi elles, Art, Une pièce espagnole, Trois versions de la vie, ou Le Dieu du carnage devenu Carnage pour Roman Polanski. Auteur de romans, citons Hammerklavier, Une désolation, L’aube, le soir ou la nuit ont été traduits dans le monde entier. Son dernier roman Heureux les heureux a reçu le prix littéraire du journal Le Monde.

Comment vous racontez la partie, édité chez Flammarion en mars 2011, a été créé à Berlin au Deutsches Theater, en octobre 2012.

Après Le Dieu du carnage a Paris, Comment vous racontez la partie est sa seconde mise en scène.

Nathalie Oppenheim, écrivain, lauréate du prestigieux prix Germaine Beaumont, se retrouve dans une petite ville pour parler de son œuvre. Elle, qui se dit «reservée, peu encline à se commenter», a accepté l’invitation de l’animateur local, on ne sait pourquoi. Il est connu qu’on ne se tient pas toujours aux règles qu’on fixe soi-même.

Pour Yasmina Reza, «la pièce est le récit d’un inconfort où chacun s’efforce de jouer la partie à laquelle il est convié. On peut lire cette pièce de plusieurs manières. Évidemment un texte sur la littérature – le titre en constituant à mes yeux une intéressante définition. Mais plus précisement, une variation sur le dévoilement, les froissements psychiques, l’ambiguité des rôles, le no man’s land que constituent ces rencontres sociales soi-disant fraternelles et la solitude qui en découle».

» Comment vous racontez la partie [est] servie par des comédiens admirables à tous égards, […]. Luxemburger Wort

» Pièce à déguster à petites lampées pour la pertinence du sujet et la prestation raffinée et adéquate des acteurs. Tageblatt

» En robe à fleurs craquante, Zabou Breitman prête [à Nathalie Oppenheim] une grâce maladroite, une intelligence et une sensibilité de sorcière en herbe. Le cheveu blond coupé au carré, en costume pantalon noir super classe, Dominique Reymond – Rosanna – se révèle une funambule de l’art comique. Romain Cottard, une découverte, prête une dégaine de grand maladroit un peu branché à Roland Boulanger, l’animateur poète. [...] Quand Oppenheim déclare que ses personnages ne sont pas prédestinés à rester «enfermés dans le caveau du livre», on se dit que Yasmina Reza possède l’art d’en faire sortir les siens. Le Nouvel Observateur

[DIS]

Avec
Nathalie Oppenheim
Zabou Breitman
Roland Boulanger Romain Cottard
Le Maire Michel Bompoil
Rosanna Ertel-Keval Christèle Tual

Décor Jacques Gabel
Lumières Roberto Venturi
Costumes Nathalie Lecoultre
Son Xavier Jacquot
Coiffures & maquillages Romain Marietti
Collaboration à la mise en scène Sophie Lecarpentier
Assistanat répétitrice Pénélope Biessy
Professeur de chant Virginie Cote
Professeur de piano Juliette Linget
Chorégraphie Marion Levy

Presse & communication Nathalie Gasser
Régie générale Sylvie Ananos
Régie plateau Jean-Marc Beau ou Anthony Gaigher
Régie lumières François Menou ou Cathy Pariselle
Régie son Pierre Chabaud

Production Compagnie des Petites Heures
Coproduction Théâtre du Rond-Point – Paris, Théâtre des Célestins – Lyon, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Théâtre Liberté – Toulon, Théâtre des Sablons - Neuilly-sur-Seine

La chanson «Hounds of Winter» (Sting) est interprétée par Nathan Zanagar (chant), Michel Korb (piano), Sergio Leonardi (guitare), Jean-Philippe Reza (batterie) et André Bell Bell (basse).
Le décor a été construit par l'Atelier l’hTh – Centre dramatique national de Montpellier.
La pièce est publiée aux Editions Flammarion.

 Vendredi 23 JANVIER 2015 à 20h00 (tickets)
Samedi 24 JANVIER 2015 à 20h00 (tickets)

DURÉE ÉSTIMÉE 1h45 (pas d’entracte)

Adultes 20€/ Jeunes 8€

Lieu: Grand Théâtre / Studio

[TICKETS]2015-01-23 20:00:00 17773+2015-01-24 20:00:00 17774