TABLE RONDE SUR LA REPRÉSENTATION DE LA VIOLENCE SUR SCÈNE

En français & allemand
Avec traduction simultanée en français & allemand

La violence a toujours lancé un défi aux dramaturges car l’impossibilité d’une représentation directe les a non seulement poussés à faire preuve d’une  imagination et inventivité toujours plus sophistiquées, mais également à trouver de nouveaux moyens d’emporter et de bousculer le spectateur. Le spectacle violent, c’est-à-dire celui met en scène la violence, parfois de façon techniquement très innovante, suscite chez le spectateur des passions contradic-toires qui vont plus loin que les réactions attendues de la terreur et de la pitié (tel que le décrit Aristote), mais qui se révèlent inattendues, comme le dégoût qui se transforme en plaisir, voire même le voyeurisme sanglant. De même, il y a, de tous temps, eu une urgence de porter sur scène certaines thématiques violentes, parce qu’elles révélaient les malaises et dérives d’une société, comme la guerre chez les Athéniens, ou bien les thèmes de la violence faite aux femmes, ou de l’homophobie actuellement. La question que se poseront les intervenants (artistes de théâtre, penseurs, psychologues) de cette table ronde est donc celle de l’intérêt et l’enjeu de la représentation de la violence sur scène et de l’art du spectacle en général comme moyen de penser la violence sous toutes ses formes.

[DIS]

Intervenants e.a.
Myriam Muller, Directrice artistique du Théâtre du Centaure, Metteure en scène, comédienne
Marc Stein, Psychologue, Chef du service psychologique / Police Lëtzebuerg
Anna Frick, Metteure en scène

Modération Ian De Toffoli

Jeudi 13 FÉVRIER 2020 à 18h30 (tickets)

Durée 1h30 (pas d'entracte)

Entrée libre / nombre de places limité

Lieu Théâtre des Capucins

[TICKETS]2020-02-13 18:30:00 28367