#25 MARTIN ZIMMERMANN

EINS ZWEI DREI
AVEC 4 INTERPRÈTES

[FR] On se souviendra de Chouf Ouchouf et de Hans was Heiri, ses spectacles en duo avec Dimitri de Perrot, et de son solo, Hallo.

Absurde, magie et humour noir: la nouvelle création de Martin Zimmermann, Eins Zwei Drei, met en scène dans un musée ultramoderne trois personnages enfermés dans un triangle infernal. Ils incarnent une mini-société en proie aux conflits de pouvoir et d’intérêt. La triangulation esquisse toute la poésie, la violence et la complexité des relations humaines. La question centrale qui leur est posée: «Comment survivre?». Les corps se mêlent et se démêlent, se heurtent aux conventions, aux murs et à leurs propres limites.

Incarnée par trois acteurs-danseurscircassiens hors du commun ainsi que par un pianiste virtuose, la pièce bouscule les certitudes pour créer un univers aussi mystérieux que surréaliste.

Eins Zwei Drei est typique du travail de Martin Zimmermann, une œuvre sans parole d’une grande force visuelle, qui convoque les archétypes classiques du cirque en les transfigurant par ses pratiques de la danse contemporaine, du théâtre et de la création d’espaces scéniques.

Si Martin Zimmermann n’apparaît pas sur scène, son esprit espiègle plane sur cette trépidante tragi-comédie.

» Il est un authentique inventeur et un électron libre, méticuleux et profond, mais pas un horloger pourtant: Martin Zimmermann fabrique sin propore temps. Neue Zürcher Zeitung, Daniele Muscionico

[DE] Für seine Verbindung von zeitgenössischem Tanz und Zirkus ist Martin Zimmermann dem Luxemburger gut bekannt. In seiner neuen Produktion Eins Zwei Drei steht der Schweizer Choreograph nicht selbst auf der Bühne, sondern platziert drei Tänzer in einem Museum. Sie stehen stellvertretend für die Gesellschaft und präsentieren die ganze Komplexität menschlicher Beziehungen. Sie stoßen an Konventionen, an Mauern und an ihre eigenen Grenzen. Die entscheidende Frage für Zimmermann lautet dabei: „Wie werden sie überleben?“ Begleitet wird das Trio am Klavier von Colin Vallon, der die Musik zu dieser tänzerischen Tragikomödie komponiert hat.

» Martin Zimmermann ist der Narr, der bei Diagnose Weltschmerz Humor verschreibt, sei es in New York, Tokio oder Zürich. Den Paradoxien und Absurditäten unserer Existenz antwortet er auf der Bühne mit der Kreation von Lebenskünstlern, die ihre Not und Nichtigkeit in absichtsvoller Poesie und mutwilliger Schönheit zelebrieren. Zimmermanns Kunst ist ein Entlastungsdienst für Grossstädter und alle, die es wurden, weil es das kleinste gemeinsame Übel ist. Neue Zürcher Zeitung, Daniele Muscionico

[EN] Last in Luxembourg with his solo Hallo in 2015, Martin Zimmermann returns to the Grand Théâtre with his latest creation, Eins Zwei Drei. For twenty years, the choreographer and director has created theatrical work of great visual force, mostly without words. Summoning the classical archetypes of the circus by transfiguring them through his practices of contemporary dance, theatre and the creation of ingenious designs, he reveals unknown worlds, populated by strange figures and objects that often merge.

Eins Zwei Drei exudes absurdity, magic and black humor and is set in a state-of-the-art museum, a public space that is teeming with rules and taboos. It features three characters in an infernal triangle, who represent a mini-society struggling with conflicts of power and interest. Bodies mingle and unravel, clash with conventions, walls and their own limits. Eins Zwei Drei is created with and performed by Tarek Halaby, Dimitri Jourde and Romeu Runa. The music is composed and performed on stage by pianist Colin Vallon. Together they reverse the certainties to create a mysterious and surreal universe.

[DIS]

Concept, mise en scène, chorégraphie & costumes Martin Zimmermann
Créé avec & interprété par Tarek Halaby, Dimitri Jourde, Romeu Runa & Colin Vallon
Création musicale Colin Vallon

Dramaturgie Sabine Geistlich
Scénographie Martin Zimmermann, Simeon Meier
Conception décor, coordination technique Ingo Groher
Création son Andy Neresheimer
Création lumière Jérôme Bueche
Œil extérieur Eugénie Rebetez
Assistante à la mise en scène Sarah Büchel
Création régie plateau Roger Studer
Construction du décor Ingo Groher, Ateliers du Théâtre Vidy-Lausanne
Peinture décorative Michèle Rebetez-Martin
Confection costumes Katharina Baldauf, Doris Mazzella
Chargé de production & diffusion Alain Vuignier
Productrice internationale Claire Béjanin

Production MZ Atelier
Coproduction Biennale de la danse de Lyon 2018; Kaserne Basel; Les 2 Scènes, scène nationale de Besançon; Les Théâtres de la Ville de Luxembourg; Le Volcan, scène nationale du Havre; Maison de la Culture Bourges/Scène Nationale; Scène Nationale du Sud-Aquitain; Spectacles Français Bienne; Théâtre de la Ville-Paris; Theater Casino Zug; Theater Chur; Théâtre Vidy-Lausanne; Zürcher Theater Spektakel

Avec le soutien de Ernst Göhner Stiftung; Corymbo Stiftung; Bourse pour l’écriture de musique de spectacle de la SSA – Société Suisse des Auteurs Remerciements au Theater Neumarkt, Zurich...
Résidence de fin de création au Théâtre Vidy-Lausanne

Première 24 avril 2018, Théâtre Vidy-Lausanne

Martin Zimmermann bénéficie d’un contrat coopératif de subvention entre la Ville de Zurich – affaires culturelles, le service aux affaires culturelles du Canton de Zurich et Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture.

Mardi 15 JANVIER 2019 à 20h00 (tickets)
Mercredi 16 JANVIER 2019 à 20h00 (tickets)

DURÉE environ 1h15 (pas d'entracte)

Adultes 20 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu

Lieu: Grand Théâtre / Studio

[TICKETS]2019-01-15 20:00:00 25443+2019-01-16 20:00:00 25444