#27 ANGELIN PRELJOCAJ

GRAVITÉ
PIÈCE POUR 13 DANSEURS

[FR] Après Suivront mille ans de calme, Les Nuits et Retour à Berratham, Angelin Preljocaj revient au Grand Théâtre.

Invisible, impalpable, immanente, la gravitation est l’une des quatre forces fondamentales qui régissent l’univers. Depuis des années, les questions de poids, d’espace, de vitesse et de masse qu’elle implique, ont traversé de façon intuitive la recherche chorégraphique d’Angelin Preljocaj. Comment rendre, à travers la danse, les sensations corporelles et spatiales que pourraient générer des gravités de forces inégales? Comment questionner le corps et ses mouvements à travers l’exploration de différentes formes de résistance de l’air?

Le chorégraphe voudrait éprouver plusieurs degrés de gravité distincts en imaginant des sensations de poids et de mobilité allant du plus léger au plus massif, et inventer ainsi une gestuelle spécifique à chacune d’elle. Chaque gravité sera associée à une œuvre musicale choisie pour ses qualités de timbre, de structure, de rythme et de texture. Des pièces de Gérard Grisey, Ryoji Ikeda, Philip Glass, György Ligeti, Pierre Boulez, Jean-Sébastien Bach ou Dimitri Chostakovitch.

Dans cette odyssée charnelle, les danseurs mettront en évidence l’attraction des corps entre eux dans les champs gravitationnels donnés.

» Il y a chez Angelin Preljocaj l’exigence technique assortie de sophistication technique que l’on trouve chez le fondateur du Nederlands Dans Theater, Jiři Kylián. Cela nous vaut des visions époustouflantes... Luxemburger Wort, Marie-Laure Rolland à propos de Suivront mille ans de calme

[DE] Die Gravitation, unsichtbar, nicht greifbar und essentiell, ist eine der Grundkräfte, die das Universum regieren. Gewicht, Raum, Geschwindigkeit, Masse – diese Themen beeinflussen bereits seit Jahren auf intuitive Art und Weise die choreographische Arbeit von Angelin Preljocaj.

In seiner neuesten Kreation Gravité stellt sich der französische Star-Choreograph, von dem das Luxemburger Publikum bereits mehrere Produktionen erleben konnte, die Frage, wie sich über den Tanz körperliche und räumliche Empfindungen, die durch ungleiche Gravitationskräfte hervorgerufen werden könnten, wiedergeben lassen. Der Gravitationskraft der Planeten sowie der Sonne und des Mondes ordnet er dabei musikalische Werke von Gérard Grisey, Ryoji Ikeda, Philip Glass, György Ligeti, Pierre Boulez, Johann Sebastian Bach und Dimitri Schostakowitsch zu.

[EN] French dancer and choreographer Angelin Preljocaj and his Aix-en-Provence based company have enthused Luxembourg audiences on numerous occasions, the last time in 2015 with Retour à Berratham, his second collaboration with author Laurent Mauvignier. Now he returns to the Grand Théâtre with 15 dancers to investigate one of the fundamental forces that govern the universe – gravity. It is invisible, intangible, essential and refers to the force which means two masses are attracted to one another. The issues of weight, space, speed and mass have intuitively run through many of Preljocaj’s choreographic experiments in the past and within this new creation he will explore different degrees of gravity, imagining sensations of weight and mobility from the lightest to the most crushing and invent a series of gestures specific to each one. Each gravity will also be paired with a musical work specifically chosen for its timbre, structure, rhythm and texture and will include works by Gérard Grisey, Philip Glass and Johann Sebastian Bach.

[DIS]

Chorégraphie Angelin Preljocaj
Musiques Maurice Ravel, Johann Sebastian Bach, Iannis Xenakis, Dimitri Chostakovitch, Daft Punk, Philip Glass, 79D
Costumes Igor Chapurin
Lumière Éric Soyer

Assistant adjoint à la direction artistique Youri Aharon Van den Bosch
Assistante répétitrice Cécile Medour
Choréologue Dany Lévêque

Danseurs Baptiste Coissieu, Leonardo Cremaschi, Marius Delcourt, Mirea Delogu, Léa De Natale, Antoine Dubois, Isabel García López, Véronique Giasson, Florette Jager, Laurent Le Gall, Théa Martin, Víctor Martínez Cáliz, Nuriya Nagimova

Direction technique Luc Corazza
Régie générale / son Mathieu Viallon
Régie lumières Pierre Lafanechere
Régie plateau Rémy Leblond
Costumière Nina Langhammer

Production Ballet Preljocaj
Coproduction Chaillot – Théâtre national de la Danse; Les Théâtres de la Ville de Luxembourg; Biennale de la Danse de Lyon; Grand Théâtre de Provence – Aix-en-Provence; Scène Nationale d’Albi; Theater Freiburg (Allemagne)

Le Ballet Preljocaj / Centre Chorégraphique National est subventionné
par le Ministère de la culture et de la communication – DRAC PACA, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Département des Bouches-du-Rhône, la Métropole Aix-Marseille Provence / Territoire du Pays d’Aix et la Ville d’Aix-en-Provence. Il bénéficie du soutien du Groupe Partouche – Casino Municipal d’Aix-Thermal, des particuliers et entreprises mécènes ainsi que des partenaires.

Mercredi 30 JANVIER 2019 à 20h00 (tickets)
Jeudi 31 JANVIER 2019 à 20h00 (tickets)

DURÉE 1h20

Adultes 25 €, 20 €, 15 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu

Lieu: Grand Théâtre / Grande Salle

[TICKETS]2019-01-30 20:00:00 25449+2019-01-31 20:00:00 25450