#7 EN SILENCE

ALEXANDRE DESPLAT & SOLREY
UN OPÉRA DE CHAMBRE POUR 1 MEZZO-SOPRANO, 1 BARYTON-BASSE, 1 COMÉDIEN & 10 MUSICIENS
LIVRET D’ALEXANDRE DESPLAT ET SOLREY
ADAPTÉ DE LA NOUVELLE DE YASUNARI KAWABATA

En français, avec surtitres en français et anglais

Création mondiale le mardi 26 février 2019 au Grand Théâtre, Luxembourg

[FR] En Silence est une nouvelle de l’écrivain japonais Yasunari Kawabata, dont l’univers subtil et nuancé, dans une prose poétique simple et fluide, a inspiré un opéra de chambre au duo formé par le compositeur Alexandre Desplat et la metteure en scène-musicienne Solrey.

Cette nouvelle plonge au cœur du processus créatif: le mystère de l’écriture, la mort, la vie après la mort, la filiation, la mémoire, l’imaginaire… Un jeune écrivain rend visite à son maître écrivain plus âgé, victime d’un accident vasculaire cérébral. Ce dernier ne peut ni parler ni écrire et se refuse même le recours au moindre geste, comme si la négation de soi était devenue sa dernière affirmation. Un tel silence entraîne les protagonistes à s’engager dans des conversations sans réponse, génératrices de pensées pour le patient fantôme. De même que la littérature de Kawabata ouvre l’imaginaire du lecteur à l’infini, les partitions de Desplat pour le cinéma évoquent une mélancolie évanescente, des émotions contenues, des sensations subtiles, ouvrant sur l’invisible et l’intangible propos central de cette nouvelle au titre déjà si musical.

Solrey, la metteure en scène s’est entourée d’artistes comme Pierpaolo Piccioli pour révéler cet univers mystérieux. Tous ici réunis dans un même élan du passé au présent, de la légèreté à la transparence, de la mémoire à l’oubli de soi, du réel au rêve avec les musiciens de l’ensemble Lucilin, partie constituante de cette scénographie qu’incarneront les sons-couleurs, les timbres-formes, la respiration et le silence.

[EN] Silence is a short story by Japanese writer Yasunari Kawabata whose subtle and nuanced universe, written in fluid and poetic prose, has inspired the duo of composer Alexandre Desplat and director-musician Solrey to create a chamber opera. At the heart of the story lies the creative process, the mystery of writing, death, life after death, of memory and the power of imagination. In this existentialist ghost story, a young writer goes to visit an older one who has suffered a stroke and can no longer speak or write and even refuses to make any facial expressions or gestures – as if the negation of himself had become his last affirmation. This silence leads the protagonists to engage in one-way conversations, in turn generating thoughts for the phantom patient. Composer, orchestrator, conductor and double Academy Award-winner, Alexandre Desplat is, with over hundred scores and numerous awards to his credit, one of the most worthy heirs of the French film scoring masters. Just as Kawabata’s literature opens the reader’s imagination to infinity, Desplat’s cinema scores evoke evanescent melancholy, sustained emotions and subtle sensations and thus create the perfect connection to the invisible and intangible matter of this novella whose title is already very musical.

Director Solrey has gathered a team comprising Pierpaolo Piccioli to create this mysterious universe and Luxembourg’s United Instruments of Lucilin will perform the music of this new chamber opera.

[DIS]

Livret Alexandre Desplat & Solrey
Composition & direction musciale Alexandre Desplat
Mise en scène & vidéo Solrey

Chef de chant & codirection musicale Emmanuel Olivier
Avec Sava Lolov (narrateur), Camille Poul (soprano), Mikhail Timoshenko (baryton-basse)

Scénographie & lumières Éric Soyer
Costumes
Pierpaolo Piccioli
Collaboration artistique Charles Chemin
Assistante au mouvement
Mélanie Lomoff
Accessoires François Azambourg
Conception des coiffures Guilaine Tortereau
Fabrication des perruques atelier PERUKE
Maquillage Joël Seiller
Assistante scénographie Marie Hervé
Assistant lumières Gwendal Malard
Peintre décorateur Marko Mladjenovic

Ensemble United Instruments of Lucilin
Violon André Pons-Valdès
Alto Danielle Hennicot
Violoncelle Ingrid Schoenlaub
Flûtes Sophie Deshayes, Gionata Sgambaro, Pierre Golse
Clarinettes Marcel Lallemang, Max Mausen, Christelle Pochet
Percussions Guy Frisch
Violon fantôme Dominique Lemonnier

Équipe vidéo Tetsuo Nagata & Justine Emard
Avec
Danseuse fantôme Yoko Higashi
Femme Tursuko Hanamura
Regard du maître Aki Kuroda
Création logiciel Beatrice Sauvageot & Thierry Grandpierre
Montage Solrey & Gérard Quiles

Constuction des décors Ateliers des Théâtres de la Ville
Habillage Cathy Tinelli

Surtitrages
Mise au point en français & anglais Richard Neel
Regie surtitrages Sophie Hagemann

Production
Les Théâtres de la Ville de Luxembourg
Coproduction Galilea Music, United Instruments of Lucilin, C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord
En association avec EdM Productions 

EN SILENCE
Copyright © 1949, Les héritiers de Yasunari Kawabata
Tous droits réservés

Remerciements Michelle Kokosowski, Francois Samuelson, Yoshiko Okamura, Jean Claude Carrière, Liana Norton, Antionia Desplat, Mathilde La Bardonnie, Alexandre Barry, Francesca Nardi 

Mardi 26 FÉVRIER 2019 à 20h00 (tickets)
Mercredi 27 FÉVRIER 2019 à 20h00 (tickets)

DURÉE estimée 1h15 (pas d'entracte)

Introduction à l'opéra par Monsieur Stéphane Gilbart des Amis de l'Opéra une demi-heure avant chaque représentation (en français)

Adultes 20 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu

Lieu: Grand Théâtre / Studio

Autres représentations
2 & 3 MARS 2019 au Théâtre des Bouffes du Nord, Paris


 

[TICKETS]2019-02-26 20:00:00 25469+2019-02-27 20:00:00 25470