#26 CIE AWA AS WE ARE / BAPTISTE HILBERT & CATARINA BARBOSA

Shoot the cameraman
Avec 4 interprètes

[FR] À la croisée des deux mondes, Baptiste Hilbert, qui a grandi dans la petite ville belge d’Arlon, à la frontière luxembourgeoise, et Catarina Barbosa, danseuse originaire du Portugal, mélangent l’instinctif et le spontané du spectacle vivant aux possibilités du 7ème art. Voici le pari de Shoot the cameraman: réunir sur scène un réalisateur / caméraman et des danseurs en direct. Cela offre au spectateur une double lecture permanente de la représentation en lui donnant la possibilité d’assister à un spectacle qui se déroule à la fois sur scène et sur des écrans.

Un des buts de la manœuvre est, entre autres, de jouer avec les perspectives du public. Voir est interactif, personnel et supposément infalsifiable! Sauf que le cadrage d’un caméraman peut se révéler aussi restreint qu’un article de presse passé par le bureau de censure de la Stasi de l’ancienne RDA.

Le projet Shoot the cameraman a été sélectionné pour la résidence chorégraphique de création à la Chapelle Sainte-Marie d’Annonay, initiée par la Compagnie La Baraka en partenariat avec les Théâtres de la Ville et le Fonds culturel national (FOCUNA).

[EN] For Shoot the cameraman, Baptiste Hilbert, who grew up in the small Belgian town of Arlon, and Portuguese dancer Catarina Barbosa blend the instinctive and spontaneous quality of live performance with the possibilities of the 7th art by joining a director / cameraman with live dancers. The audience will thus be offered a permanent double reading of the piece and have the opportunity to simultaneously attend a live performance on stage and on screen.

One of the aims of this experiment is to play with the audience’s perspective, changing their perception of what is taking place on stage through the use of a screen that broadcasts the same action from different angles, using different shots. Seeing is interactive, personal and supposedly unfalsifiable! The problem is that a cameraman’s framing may be as restrictive as a press release by the Stasi censorship office in the former GDR.

This project was selected for the artistic creation residency at the Chapelle Sainte-Marie d’Annonay, launched by the Compagnie La Baraka in partnership with the Théâtres de la Ville and the Fonds culturel national (FOCUNA).

[DIS]

Concept Baptiste Hilbert, Catarina Barbosa
Chorégraphe Baptiste Hilbert
Réalisateur Pedro Barbosa
Créateur lumière Nicolas Tremblay
Créateur / arrangements musicaux Guillaume Jullien
Costumière Charlotte Pareja
Danseurs / interprètes Catarina Barbosa, Georges Maikel
Caméramans / interprètes Pedro Barbosa, Catherine Dauphin

Production AWA As We Are a.s.b.l.
Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg; Fonds culturel national (FOCUNA); CAPE – Centre des Arts Pluriels Ettelbruck; Rotondes; CCN de Mulhouse – Opéra National du Rhin; Théâtre du Marché aux Grains
Soutiens financiers Fondation Indépendance by BIL
Partenaires Compagnie La Baraka – Abou Lagraa; TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois; Cine-Teatro Garrett – Póvoa de Varzim, Pedro Barbosa Film & Video

Spectacle coproduit par Les Théâtres de la Ville de Luxembourg dans le cadre du programme «La Chapelle de la Danse», initié par la Compagnie La Baraka – Abou Lagraa à Annonay, soutenu par le Fonds culturel national (FOCUNA) et Annonay Rhône-Agglo en Scènes. 
Avec le soutien du Ministère de la Culture

Jeudi 18 JUIN 2020 à 20h00 (tickets)

DURÉE environ inconnue, spectacle en création

Adultes 20 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu

Lieu: Grand Théâtre / Studio

[TICKETS]2020-06-18 20:00:00 27461