#43 LA DAME AUX CAMÉLIAS

D’après le roman & la pièce de théâtre La Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils

[FR] La Dame aux camélias, avant de devenir la si célèbre Traviata de Verdi, a d’abord été un roman et une pièce de théâtre d’Alexandre Dumas fils.

Arthur Nauzyciel leur rend toute leur portée: cette œuvre romantique est aussi un document social. L’histoire d’amour déchirante d’un jeune homme pour une courtisane, atteinte de tuberculose, pose dès le XIXe siècle des questions frontales sur l’intime, la sexualité et l’ordre social.

Arthur Nauzyciel a donc mis en scène La Dame aux camélias sans pathos, avec âpreté même, pour en faire émerger des dimensions parfois masquées: la place de l’argent dans les rapports d’oppression et de soumission entre les hommes et les femmes; la dimension triviale du dialogue derrière un langage fleuri et romantique; la façon dont une classe sociale, la bourgeoisie du Second Empire, a conçu pour ses propres divertissements la marchandisation du corps et en même temps sa moralisation.

Par la force sensuelle et poétique de son écriture scénique, Arthur Nauzyciel ouvre ainsi des espaces pour donner voix aux absents, corps aux disparus. Croisant les narrations de la pièce et du roman, il y ajoute la force du cinéma, comme pour donner paradoxalement une dimension plus réelle à la présence poétique des acteurs.

» Dumas fils, redécouvert ou révélé? Derrière la beauté du geste, tout est là: la critique sociale (l’hypocrisie bourgeoise et machiste, les avatars de la prostitution, l’argent roi) mais aussi la passion... Une vraie passion tragique, faisant un sort au mélodrame. Les deux fins, celle désespérée du roman et l’autre plus aimable de la pièce, s’entremêlent, élargissant encore un peu plus le rêve d’amour théâtral d’Arthur Nauzyciel. Les Échos, Philippe Chevilley

» L’idylle impossible, transgressive, entre la demi-mondaine Marguerite Gautier, héroïne mythique, et le fils de bourgeois Armand Duval, déployée dans toutes ses dimensions par Arthur Nauzyciel, met en scène le tragique de la domination sociale, culturelle, symbolique, exercé par les hommes sur les femmes, sur le fond de la beauté de l’amour inconditionnel. La Terrasse, Marie-Emmanuelle Dulous de Méritens

» Arthur Nauzyciel évacue le romantisme de l’œuvre et l’inscrit dans les limbes sensuels d’un purgatoire sulfureux. Les Inrockuptibles, Patrick Sourd

» Dans un bel écrin rouge passion, Arthur Nauzyciel signe une splendide et troublante adaptation de La Dame aux camélias, brûlante de désir et d’intensité. www.sceneweb.fr, Christophe Candon

[DIS]

Avec Pierre Baux, Océane Caïraty, Pascal Cervo, Guillaume Costanza, Marie-Sophie Ferdane, Mounir Margoum, Joana Preiss, Hedi Zada

Adaptation Valérie Mréjen, Arthur Nauzyciel, Pierre-Alain Giraud
Mise en scène Arthur Nauzyciel
Assistant à la mise en scène Julien Derivaz
Scénographie Riccardo Hernandez
Lumière Scott Zielinski
Réalisation, image & montage film Pierre-Alain Giraud
Son Xavier Jacquot
Costumes José Lévy
Chorégraphie Damien Jalet
Sculpture Alain Burkarth
Photographie Philippe Chancel
Assistante décor Claire Deliso
Assistant réalisation Aliocha Allard
Assistante costumes Marion Régnier
Régie générale Tugdual Trémel
Régie son Florent Dalmas, Vassili Bertrand
Régie lumière Christophe Delarue
Régie plateau Antoine Giraud Roger, Félix Lohman
Régie vidéo Stéphane Pougnand
Habillage Florence Messé

Production Théâtre National de Bretagne
Coproduction Les Gémeaux – Scène nationale de Sceaux; Théâtre National de Strasbourg; Les Théâtres de la Ville de Luxembourg; Comédie de Reims; Le Parvis scène nationale Tarbes Pyrénées
Avec le soutien de La Maison Louis Jouvet / ENSAD (École Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier Languedoc Roussillon).

Remerciements La sculpture présentée sur scène est inspirée de l’œuvre Rocking Machine d’Herman Makkink, avec l’aimable autorisation de Julia Blackburn.

 

 

 

 

Jeudi 12 MARS 2020 à 20h00 (tickets)
Vendredi 13 MARS 2020 à 20h00 (tickets)

DURÉE 2h45 (pas d'entracte)

Introduction à la pièce par Monsieur Stéphane Gilbart ½ heure avant chaque représentation (FR).

Adultes 25 €, 20 €, 15 € / Jeunes 8 € / Kulturpass bienvenu

Lieu: Grand Théâtre / Grande Salle

[TICKETS]2020-03-12 20:00:00 27425+2020-03-13 20:00:00 27426